Jitsi

Depuis mon passage au CRI de l’UVSQ, je suis devenu un fervent défenseur des logiciels libres.

Je vais aujourd’hui vous parler de Jitsi, l’équivalent libre de Skype.

Pourquoi devrait-on abandonner Skype ?

Skype rempli effectivement ses fonctions. En effet, vous pouvez chatter, démarrer des conversations audios avec un ou plusieurs interlocuteurs, partager votre écran ou bien effectuer des visioconférences.

Mais skype, ce n’est pas que ça. C’est une vraie boite noire. Personne ne sais exactement ce qu’il fait, mais… On sait à quoi il accède. Notamment à tous vos historiques web, ce qui lui permet de connaître votre vrai nom, vos adresses mails, etc. Bref, tout ce dont a besoin un bon spammeur. D’ailleurs, Skype ne s’en cache pas vraiment, puisque vous acceptez qu’il récolte toutes ces données quand vous acceptez les CGU de skype.

Si ce côté technique ne vous pré-occupe pas des masses, l’autre point sensible est l’éthique plus que douteuse de Skype. Skype est une boite noire. Ce ne sont pas les conversations qui sont codées, mais le logiciel lui-même. Tout ce que vous dites ou écrivez reste parfaitement lisible par les employés de Skype qui possèdent la clé de décryptage. Cela entraîne quelques problèmes pour les utilisateurs ayant la malchance de vivre dans des pays comme la Chine ou la Russie

Les solutions

C’est pour cela que des petits gars bien sympathiques et très débrouillards ont créé leurs propres logiciels avec un code source ouvert !
L’intérêt d’un code source ouvert, c’est qu’on sait parfaitement ce que fait un logiciel.
Vous trouverez une liste des logiciels libres équivalent à Skype sur l’excellent site de framasoft.

Jitsi

Parmi l’ensemble des logiciels de VOIP, mon choix se porte sur Jitsi. Offrant toutes les fonctionnalités de Skype si on utilise un compte gmail ou SIP (via iptel ou ekiga par exemple), il est également un agrégateur de comptes de communication.

En effet, vous pouvez gérer en simultané à la fois votre compte gmail, msn, sip, facebook et j’en passe, la liste est longue !

Ce logiciel développé en Java est disponible sur toutes les plateformes, que vous utilisiez un système Windows, Mac, Linux ou Unix et permet une communication transparente entre chacun.

Léger et facile d’utilisation, ce logiciel ne pourra que vous satisfaire 😉

Tableaux et positions absolues

Les graphistes…

Qui a déjà eu à travailler avec un graphiste très « enthousiaste » le sait : l’intégration, ça peut vite devenir galère.

« ha bah tiens, je vais mettre une image très jolie qui sort d’une cellule de mon tableau »… sauf que c’est typiquement le genre de chose qui n’est pas prévu.

En effet, un élément de tableau ne peut pas être affiché en position:relative. De même, si comme moi vous êtes un adepte de la propriété display:table-cell pour remplir automatiquement l’espace disponible, vous serait confronté à ce problème.

Pas de panique, il n’est pas insurmontable, voici la marche à suivre.

Commençons par créer notre tableau (ou élément table-cell) :

<table>
  <tr>
    <td>
      <img src='monimage.png' alt='ma super image'style="position:absolute; top:20px; left:50px"/>
      un text à côté
    </td>
  </tr>
</table>

Donc un élément table cell ne pouvant être en position relative, inutile d’espérer placer correctement notre image. La solution est en fait très simple (bien qu’un peu gênante pour les puristes) : rajouter une div qui elle aura une position relative :

<table>
  <tr>
    <td>
      <div style="position:relative">
        <img src='monimage.png' alt='ma super image'style="position:absolute; top:20px; left:50px"/>
        un text à côté
      </div>
    </td>
  </tr>
</table>

Vous voilà paré pour affronter les graphistes les plus inventifs !